• dim. Juin 13th, 2021

Le projet RECHANGE, Renforcement de Capacités en Actions Humanitaires et Gestion des Volontaires en Afrique francophone, financé par l’UE Aid Volunteers et mis en œuvre par 6 Caritas d’Afrique (Caritas Burundi ; Caritas Congo ; Caritas Congo, ASBL (RDC) ; Caritas Rwanda ; Caritas Sénégal ; OCDI Caritas Togo) sous la supervision de Caritas Autriche, Caritas Vlaaderen Belgique et Caritas Africa, prendra officiellement fin le 31 mai 2021.

Une capitalisation a été menée afin de dégager les bonnes pratiques et tirer les enseignements des expériences dans chaque pays. Elle a donné naissance à un livret de capitalisation dont le titre est : Apprentissage pour progresser.

Le livret expose les principaux facteurs que Caritas Africa, Caritas Autriche et Caritas Vlaanderen Belgique ont identifiés comme facteurs décisifs pour savoir faire consortium. Les regards et les points de vue sur « comment travailler ensemble » ont permis de capter les conditions nécessaires pour développer, renforcer le dialogue multi-acteurs ainsi que les conditions nécessaires pour accroitre les synergies entre les membres d’un consortium. Les leçons apprises pour faire consortium constituent le premier volet du livret. Le second volet du livret est consacré aux récits d’expériences considérées par l’OCDI- Caritas Togo, Caritas Congo ASBL, Caritas Burundi, Caritas Sénégal et Caritas Rwanda, comme de Bonnes Pratiques ayant de forts potentiels de ré-utilisation. Les leçons apprises de ces bonnes pratiques sont partagées pour aider d’autres Organisations Membres de Caritas Africa à mieux servir les personnes affectées et/ou concernées par les effets de la survenue des crises et des catastrophes naturelles ou provoquées par des conflits.

Vues : 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »