• dim. Juin 13th, 2021

Caritas Burundi

  • Home
  • Caritas Burundi

logo BurundiCaritas Burundi a été fondé par la Conférence des évêques catholiques du Burundi le 20 mai 1962 et officiellement reconnu le 20 juillet 1962. L’organisation vise à être forte et dynamique, capable d’aider à instaurer une société réunifiée dans laquelle la dignité humaine est primordial et les droits de chacun soient respectés en particulier les plus pauvres, les plus vulnérables, les exclus et les opprimés et pour continuer à plaider pour la protection de l’environnement.

Grâce à sa présence sur le terrain qui remonte à plus de 50 ans et avec ses 8 Caritas Diocésaines et ses 146 Caritas paroissiales, l’organisation a réussi à mener des actions qui atteignent les zones les plus reculées du pays. Au sein de ce réseau autonome, Caritas Burundi joue un rôle de coordination par l’intermédiaire du Secrétariat National, au nom de tous ses partenaires spéciaux, en vue de compléter leurs efforts et de consolider leurs ressources.

Cette structure décentralisée est renforcée par un grand nombre d’institutions permanentes au niveau local – paroisses, communautés ecclésiales de base, hôpitaux et dispensaires autorisés, orphelinats, centres pour les personnes handicapées, comités de charité paroissiaux, comités de développement – qui permet de rester en contact avec le peuple et d’ajuster les interventions sur le terrain.

L’économie du Burundi est principalement basée sur l’agriculture. Par conséquent, de nombreux projets agricoles sont en place. Ceux qui concernent la réintégration sociale et économique des rapatriés comprennent le projet du secteur des services agricoles financé par l’ambassade de France et le projet DRABIAF (diversification des revenus agricoles) financé par Trócaire (Caritas Ireland). L’accueil des rapatriés et l’aide aux réfugiés congolais sont effectués en vertu d’une entente tripartite entre Caritas Burundi, le HCR et le PAM, alors que la lutte contre la malnutrition dans les provinces orientales (Canzuko et Ruyigi) est réalisée par un consortium avec le Catholic Relief Services (CRS) et de l’International Medical Corps (IMC) dans le cadre du projet Tubaramure.

Ainsi que le Fonds mondial, Caritas Burundi est engagé dans la lutte contre le paludisme et est responsable de la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide et la sensibilisation sur cette question dans tout le pays. Le programme GAVI finance la lutte contre les maladies qui peuvent être prévenues par la vaccination. Caritas aide également les familles pauvres en cas de litiges de propriété de terres. Ce travail est effectué en partenariat avec la Commission épiscopale pour la Commission Justice et paix (projet Isange).

Un autre élément important de l’action de Caritas Burundi aide à faire face aux effets du SIDA. Caritas prend en charge les personnes touchées par le SIDA par le biais de conseil psychosocial. Un programme de prévention de la transmission de la mère à l’enfant est implémenté dans 11 hôpitaux, 2 maternités et 87 centres de santé de l’Eglise Catholique du Burundi. Ce projet est financé par Cordaid (Caritas Pays-Bas).

Caritas Burundi travaille en partenariat avec les organisations suivantes : le Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, le HCR, la FAO, le PAM, l’UNICEF, GAVI, la Banque mondiale (PRODEMA), Catholic Relief Services (CRS), Caritas Belgique, Caritas Pays-Bas (Cordaid), Trócaire (Caritas Ireland), Caritas Autriche, Caritas Italie, le ministère de l’Agriculture, le ministère de la santé et la lutte contre le sida, l’ambassade de France et USAID.

Vues : 35

Translate »