Cameroun: Formation sur les Normes de Gestion de Caritas Internationalis (NGCI).

La Gouvernance au service de l’Action sociale de l’Eglise au Cameroun : une appropriation des Normes de Gestion de Caritas internalionalis (NGCI). C’est le thème de l’Atelier de formation qui se tient au siège de la Conférence épiscopale Nationale du Cameroun, du 08 au 13 mai 2022. 

Organisée par la Fondation Caritas-Cameroun, le thème indique la détermination de Mgr Jan OZGA Président de la Commission Caritas de la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun (CENC), à contribuer à l’amélioration des performances du réseau des Caritas au Cameroun.  

En effet, les NGCI mises en vigueur le 1er janvier 2015, elles visaient le renforcement organisationnel. Elles avaient alors été conçues pour rendre les organisations membres plus fortes tout en rendant plus efficace la confédération. Soucieux d’améliorer constamment les multiples offres de service des Caritas aux pauvres, Caritas internationalis procède régulièrement à la révision de son outil de gestion. C’est ainsi que la toute dernière édition des NCGI révisée et mise en vigueur le 1er janvier 2021, s’est enrichie d’une nouvelle norme sur la Sauvegarde.

 La Formation qui se déroule à Yaoundé sous la facilitation de M. HOTONYO HOSSI, Point focal des NCGI et de la Sauvegarde au niveau de Caritas Africa, repose sur un vaste programme axé sur les domaines de: la transparence administrative, la gestion des ressources, la gestion comptable et financière, la gestion du risque et du partenariat.

 Dans son Mot de bienvenue à l’ouverture des travaux , Mgr Jervis KEBEI KEWI Secrétaire Général de la CENC s’est dit heureux d’accueillir la formation sur les NGCI  à Yaoundé. Il n’a pas manqué de souligner l’engagement pris par les Evêques du Cameroun depuis trois ans, de moderniser les Services de la CENC en termes d’organisation et de management. « Je suis fier de savoir que cette formation qui visent à améliorer les performances de notre Réseau des Caritas, constitue par le fait même, une importante contribution à l’amélioration de la gestion de la CENC en général ».

Pour le Coordonnateur national de la Fondation Caritas Cameroun, « cet Atelier se présente comme un temps favorable qui permettrait au réseau des Caritas de se départir des frasques managériales et acquérir des outils efficients pour un management standard. L’Abbé Arnaud Géraldin Barthelémy NKOA a saisi l’opportunité pour  remercier M. Albert MASHIKA, Coordonnateur Régional de Caritas Africa qui a impulsé cette belle  initiative de formation, ainsi que les bénéficiaires venus des Diocèses du Cameroun pour participer.

Reste donc à espérer qu’au terme des cinq jours de formation, les Caritas diocésaines du Cameroun seront à même de mettre en œuvre des projets/programmes avec professionnalisme, en faveur de la lutte contre la pauvreté et les injustices perpétrées auprès des plus vulnérables.

Par M. MANGA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.